Tout savoir sur rapport taille-hanche ou RTH

Le rapport taille-hanche, plus facilement appelé rapport RTH, va permettre de connaitre, chez l'homme et chez la femme la tendance à l'obésité notamment abdominale. En effet, la différence qu'il y a entre les deux mesures, tour de taille et tour de hanche, permettront d'établir si la personne qui a ces mensurations est une personne qui a des risques de santé majeurs. En effet de nombreuses études et analyses ont permis d'avoir des corrélations suffisantes entre les mensurations et les risques notamment cardio-vasculaires.

Le suivi de son rapport taille-hanche est un indicateur de bonne santé, comme l'IMC, mais il ne doit pas être le seul élément sur lequel se baser. En effet, une hygiène de vie correcte, une alimentation saine ainsi qu'une pratique sportive régulière permettront de mieux appréhender le rapport à votre corps.

Qu'est-ce que votre morphologie dévoile de vous et de votre état de santé ?

La morphologie est un indicateur important sur la santé et sur les risques éventuels que cette dernière a. La mesure des mensurations d'une personne va permettre de déterminer si, il ou elle, est en surpoids, en étant de maigreur ou bien peut être classé dans la catégorie obèse. Sans que cela ne devienne obsessionnel, il peut être utile de prendre régulièrement ces mensurations afin de garder un oeil sur l'évolution de notre morphologie. Installé dans une routine et une vie de famille, les kilos s'installent parfois de manière discrète et le constat peut se révéler amer si l'on n'a pas régulièrement pris du temps pour faire un bilan de son corps. Une morphologie avec un rapport taille-hanche trop important, c'est-à-dire supérieur à 0.8 chez la femme et à 1 chez l'homme indique que la personne a des masses de graisse abdominale et de ce fait entre dans une catégorie de personne à risque pour les maladies cardio-vasculaires, mais également de diabète, d'hypercholestérolémie, ou encore d'hypertension. Ces risques sont majeurs et les institutions de santé nationales et internationales tirent depuis des décennies la sonnette d'alarme concernant le surpoids et les risques liés à des surcharges pondérales. Le rapport poids-taille viendra compléter les informations que l'on peut collecter sur la morphologie.

Homme et femme à chacun son calcul du ratio taille/hanche

Les morphologies des hommes et des femmes ne sont pas les mêmes. Le tour de cuisse aura tendance à augmenter facilement chez la femme, tout comme le tour de poitrine, ce sont en effet des zones de stockage de graisse chez la femme. L'homme quant à lui verra plus la graisse se stocker sur son tour de hanche avec une prise de graisse localisée sur la ceinture abdominale. Le stockage des masses graisseuses se fait de manière différente selon que l'on soit un homme ou bien une femme. Ces dernières ont tendance à stocker sur les hanches, les cuisses, les fesses et le ventre, ce qui les prédisposera à avoir une morphologie gynoïde (en forme de poire), les hommes quant à eux, prennent facilement du ventre sans forcément avoir d'autres endroits où le gras va se stocker.

Pour calculer le rapport taille-hanche, il suffit de diviser le tour de taille par le tour de hanche. Calculer le rapport taille-hanches et mesurer le tour de taille vont permettre de surveiller l'évolution de sa morphologie, mais cela ne doit pas devenir une obsession. En cas d'augmentation importante et rapide, il convient d'en discuter librement avec votre médecin qui saura vous prodiguer les meilleurs conseils.

Le ratio ne doit pas dépasser 0.8 chez la femme et 1 chez l'homme. S'il venait à être supérieur, il faudrait réagir pour le rétablir dans les bonnes proportions avant que cela n'engendre d'effets trop néfastes sur notre santé. Le rapport taille-hanche est une indication qui doit permettre une vigilance, ce n'est en aucun cas une mesure suffisante pour déterminer un état de santé global, une consultation auprès d'un médecin seulement pourra déterminer un état de santé global. Ces indicateurs corporels et de morphologie permettent souvent de souligner un surpoids ou une obésité, mais doivent aussi mettre en alerte pour des états de maigreur prononcés trop importants qui sont également des situations à risque pour la personne qui doit supporter ces mensurations trop petites.

Dans les deux extrêmes, les trop importants écarts d'avec la "norme", peuvent être signe de danger pour la santé, il faut donc être vigilant et attentif à sa morphologie.

Liens
Facebook