L'IMC des bébés : un indice à surveiller

Qu'il s'agisse d'une fille ou d'un garçon lorsque l'on a un bébé on se soucie souvent de la manière dont il grandit. En effet, afin de pouvoir se rassurer ils sont souvent mesurés et pesés afin d'avoir un point de vue objectif sur leurs croissances. L'IMC des bébés ne peut pas réellement se calculer, en effet, on préfèrera de loin la méthode plus facile de report sur les courbes de poids et de croissance des enfants. Les enfants et particulièrement les nouveau-nés sont en perpétuelle évolution et calculer un IMC n'aurait pas vraiment de sens, on va préférer séparer les relevés pour connaitre les évolutions et les croissances du poids et de la taille, ainsi que du périmètre crânien. Il pourra ainsi être mis en évidence des poussées de croissance, des prises ou des pertes de poids ainsi que des ralentissements de croissance. Chaque indication est importante et l'IMC d'un bébé n'a que peu d'intérêt dans la mesure où on recherche des informations plus précises.

A l'IMC d'un bébé, préférez les courbes de taille et de poids

Les courbes de taille et de poids d'un bébé sont les indices les plus fiables d'une bonne croissance. En effet, les visites de contrôle chez le médecin permettent de vérifier la bonne croissance d'un enfant ainsi que son évolution psychomotrice générale. C'est grâce à des mesures régulières que l'on va pouvoir juger du bon développement d'un enfant. Il est fortement conseillé de noter les mesures prises par le médecin afin que ce soit toujours les mêmes instruments qui prennent les tailles et poids.

Les courbes de poids, de taille et de périmètre crânien sont reportées sur des tracés qui permettent de situer votre enfant en fonction du poids et de la taille de 100 autres enfants du même âge. Ces courbes se basent sur le percentile. Cette notion vise à placer un enfant dans une vision générale des enfants de son âge.

Les courbes de taille et de poids d'un bébé sont des indicatifs, elles vous seront expliquées posément par un médecin. En effet, si votre enfant a des courbes en deçà ou au-dessus des « normes » il n'y a pas forcément lieu de s'inquiéter. En effet, il existe des grands enfants et des plus frêles, la notion à ne pas perdre de vue est que la courbe propre de l'enfant doit suivre l'évolution générale des enfants de son âge. Les points à surveiller sont des décrochages de poids et de taille, des stagnations ou bien encore des pertes importantes de poids. Ces éléments-là doivent être portés à la connaissance du pédiatre ou du médecin qui saura replacer ces évolutions dans le contexte médical et demander au besoin des examens complémentaires.

Le point de vue et la supervision régulière d'un médecin sont nécessaires pour surveiller la croissance d'un bébé.

Il est à noter qu'en aucun cas, il ne faut mettre un bébé ou un enfant au régime sans l'avis éclairé du corps médical. Un bébé qui a de bonnes joues ou qui présente quelques rondeurs a de fortes chances de les perdre avec l'acquisition de la marche par exemple. Il convient de respecter le nombre de repas, d'avoir une diversification alimentaire progressive et de garder à l'esprit qu'une alimentation équilibrée sans (trop) de gras, sucre et sel est primordiale pour la santé. La régularité des repas et l'absence de grignotage seront également de bonnes bases à inculquer à un enfant, et ce dès le plus jeune âge.

Liens
Facebook