La courbe d'IMC : évolution de sa corpulence et vigilance santé

La courbe d'IMC ou d'indice de masse corporelle permet de mettre en évidence l'évolution d'une corpulence sur plusieurs mois ou plusieurs années. L'IMC en dit beaucoup sur notre état de santé. En effet, la surcharge pondérale ou l'obésité sont des facteurs de risques. Ainsi une courbe d'IMC qui tend à s'accroitre au-delà de la fourchette standard augmente de facto le risque d'infarctus, de diabète, de cholestérol et d'AVC.

Il est donc important de prendre conscience des potentiels dangers qu'on encourt à avoir une courbe d'IMC trop haute. Bien comprendre l'IMC et son évolution c'est avoir une vue globale sur sa santé.

La courbe d'IMC chez l'enfant

La courbe d'IMC chez l'enfant permet de juger de sa bonne croissance. Tous les carnets de santé comprennent des grilles à remplir afin de suivre la bonne évolution de leurs croissances. En cas de décrochage ou de ralentissement de la courbe, il peut être préférable de consulter un médecin pour qu'il soit vigilant quant au déroulement de la courbe de croissance. La courbe d'IMC mettra en exergue un éventuel surpoids et permettra ainsi de minimiser les risques pour la santé. Un surpoids ou une obésité dans l'enfance a de très fortes chances de perdurer à l'âge adulte. C'est une période importante durant laquelle on inculque de bonnes pratiques notamment en termes d'alimentation, mais également dans le domaine de l'exercice physique.

La courbe d'IMC chez l'adulte

La courbe d'indice de masse corporelle chez l'adulte n'est plus utile à constater la croissance, mais plutôt à vérifier que l'IMC reste bien dans les limites définies comme étant celles de bonne santé. En effet un IMC « normal » est compris entre 18.5 et 25. En dessous de ce seuil, il existe deux stades, la maigreur et la famine. Au-dessus de cette fourchette, il existe 4 stades allant de surpoids à obésité morbide en passant par obésité sévère et obésité modérée. Au plus on a un IMC au-dessus de 25 au plus le risque pour notre santé s'accroit.

Le traçage d'une courbe d'IMC permet de constater l'augmentation ou la diminution de son IMC.

Quels risques encourus en cas d'IMC trop élevé ?

Une courbe d'indice de masse corporelle permet de constater une évolution sur une période donnée. Cette courbe est à constituer pour garder un œil sur l'évolution de son poids. Elle permet de mettre en évidence des risques accrus pour la santé. Ces risques sont des risques d'accident cardiaque ou vasculaire-cérébraux. Une surcharge pondérale ou une obésité va accroitre les risques de diabète et de cholestérol. La circulation sanguine va se trouver perturbée et des troubles de cette dernière risquent de voir le jour.

Quels risques pour la santé en cas d'IMC trop faible ?

Lorsque l'on pense IMC et courbe d'IMC on pense de suite à la perte de poids et à des régimes qui permettent de revenir dans des « normes » importantes pour la santé. Être dans ces normes est synonyme de bonne santé, mais être en dessous de ces normes peut être dangereux pour la santé.

En effet les états de maigreur extrême et de famine sont dangereux. Les dégâts de carences alimentaires et nutritives peuvent affecter le métabolisme et le corps de manière très importante. Il est donc important de suivre les courbes d'évolution d'un IMC trop faible afin de constater les besoins du corps et de tout aménager pour que ce dernier puisse remonter.

Liens
Facebook