Calcul de la masse musculaire : comment procéder ?

Le calcul de la masse musculaire n'est pas aussi simple à calculer qu'un indice de masse corporelle. En effet, le calcul de l'indice de masse corporelle ne différencie pas la masse graisseuse de la masse musculaire. Des grands sportifs ont souvent des IMC qui, calculés simplement les classeraient dans la catégorie surpoids voire d'obésité. Toutefois, leurs corps sont sains et majoritairement constitués de muscles avec peu de graisse. Le calcul de l'indice de masse corporelle ne peut donc pas être appliqué à tout le monde. Mais comment alors dissocier la part de graisse de la part de muscle dans l'indice de masse corporelle ?

Petit rappel : la masse musculaire a besoin de plus d'énergie que la graisse, ce sont donc vos muscles qui consomment la majorité d'un apport calorique normal. Lorsque l'on souhaite perdre du poids, il faut veiller à ne pas perdre de la masse musculaire, car sinon, cette dernière consommera moins d'énergie et cette dernière se retrouvera stockée. L'augmentation de la masse musculaire par la pratique sportive peut entrainer une meilleure consommation de l'énergie assimilée, mais peut également ne pas faire diminuer le poids sur la balance. L'augmentation de la masse musculaire peut ne pas faire perdre de poids, mais diminuer la masse graisseuse.

Pour procéder au calcul de la masse musculaire, il est nécessaire d'agir au cas par cas. En effet, il n'existe pas de formule unique permettant de dissocier une masse musculaire d'une masse graisseuse. C'est en effet un professionnel de la diététique et du sport qui va pouvoir mesurer approximativement la masse musculaire notamment grâce à un impédancemètre.

Impédancemètre : l'outil de la mesure du taux de masse musculaire

La mesure de la masse musculaire peut être faite grâce à une balance impédancemétrique. Cette balance désormais accessible au grand public, mais avec laquelle il est nécessaire d'avoir de la souplesse. En effet, le résultat qui en découle peut-être imprécis et une marge d'erreur de 8% peut être mise en place.

Le fonctionnement de l'impédancemètre est simple, un courant de faible intensité, que l'on ne sent pas, est impulsé dans un pied, traverse le corps et sort du corps par l'autre pied. Cette onde électrique, sans conséquence, va parcourir les tissus et les matières de notre corps à des vitesses différentes en fonction du taux d'eau contenu dans les matières traversées. Selon le temps de parcours, il en sera déduit le pourcentage de masse musculaire. L'influx électrique va traverser plus vite un tissu musculaire qu'une masse graisseuse. Certaines balances impédancemétriques permettent de calculer par membre les proportions de muscles, graisse et eaux. On peut ainsi cibler plus précisément les endroits les plus gras et faire certains exercices sportifs dédiés afin de réduire la part de masse grasse et augmenter la part de la masse musculaire.

Quel intérêt pour les sportifs de calculer leurs masses musculaires ?

Les sportifs confirmés peinent parfois à éradiquer une masse de graisse récalcitrante. Il existe des méthodes plus ou moins efficaces comme la cryothérapie pour venir à bout de ces petites zones grasses. La balance à impédance permet de rendre visible le taux de graisse et ainsi de connaitre la proportion de graisse et celle de muscles dans le corps humain.

Liens
Facebook